Centres de recherches patristiques

  • La Société d’études syriaques a été fondée à Paris en mars 2004.
    Son objet est la culture des chrétientés orientales de langue syriaque, quelles que soient leurs confessions. Cette société, à but scientifique et académique, s’intéresse à l’histoire, à l’art, à la littérature et de manière générale à tout ce qui a fait la richesse de la culture de ces communautés. Son but est de promouvoir les études syriaques, de favoriser les échanges et la circulation de l’information entre ceux qui en sont partie prenante, d’organiser des rencontres (colloques, journées d’études…) et de susciter des publications sur ce sujet.

  • L’Institut des Sources Chrétiennes a pour activité essentielle l’édition des principaux textes fondateurs du christianisme, ceux des Pères de l’Église (textes grecs, latins et orientaux de l’Antiquité avec certains de leurs prolongements médiévaux) dans leur langue originale, assortie d’une traduction française.

    Ces textes intéressent tous ceux qui étudient les problèmes de l’apologétique chrétienne, la théologie dans sa formation et sa continuité, la philosophie religieuse et la spiritualité, l’exégèse, la morale et l’ascèse. Ils semblent également indispensables aux historiens dans les domaines suivants : histoire des civilisations ou des « cultures », des institutions ; histoire des lettres et des langues (latine et grecque surtout) ; histoire des idées, de la philosophie et de la religion.

    Les œuvres sont publiées dans leur intégralité. Les volumes de la collection offrent, sur la page de gauche, le texte original, grec ou latin, établi selon les exigences scientifiques d’aujourd’hui, et, en face, une traduction française nouvelle, ainsi que tous les éléments (introductions, notes, index, etc.) qui peuvent en faciliter l’intelligence ou l’étude.