Palladius d’Hélénopolis

Mardi 17 novembre 2009 — Dernier ajout jeudi 8 avril 2010Palladius d’Hélénopolis : Histoire lausiaque

Palladius est le plus grand historien du monachisme égyptien. Il est né vers 363-364. Après une solide formation classique, il part à Alexandrie en 388 pour y découvrir la vie érémitique. Sa santé fragile l’empêche de mener la vie monastique comme il l’aurait souhaité. Celle-là le conduisit d’abord à découvrir la Nitrie et les Cellules où il passa neuf ans avec Macaire, puis avec Évagre le Pontique ; elle l’amena ensuite en Palestine. Vers 400, il fut ordonné évêque d’Hélénopolis en Bithynie. En 406, l’empereur Arcadius l’exila en Haute-Égypte. À son retour, en 412-413, il devint évêque d’Aspuna en Galatie. Il mourut avant 431.

Palladius a rédigé l’Histoire lausiaque vers 419-420, à la demande de Lausus, grand chambellan de l’empereur Théodose II (408-450). Il y présente différents personnages et situations qui ont marqué la vie monastique dans le but d’introduire son lecteur aux réalités pratiques et spirituelles vécues par les ascètes du désert.

Nous publions ci-dessous la traduction de cet ouvrage paru dans la collection « Textes et documents pour l’étude historique du christianisme ». Il est possible aussi, pour ceux qui le désirent, d’en télécharger la version bilingue (grec-français) ainsi que l’introduction qu’en propose A. Lucot.

Vendredi 13 novembre 2009 — Dernier ajout jeudi 8 avril 2010Palladius d’Hélénopolis : Lettre à Lausus

Cette lettre de Palladius à Lausus, grand chambellan de l’empereur Théodose II (408-450), a pu accompagner, si elle est authentique, l’Histoire lausiaque que l’évêque Hélénopolis avait rédigée à la demande de son correspondant.

Palladius est le plus grand historien du monachisme égyptien. Il est né vers 363-364. Après une solide formation classique, il part à Alexandrie en 388 pour y découvrir la vie érémitique. Sa santé fragile l’empêche de mener la vie monastique comme il l’aurait souhaité. Celle-là le conduisit d’abord à découvrir la Nitrie et les Cellules où il passa neuf ans avec Macaire, puis avec Évagre le Pontique ; elle l’amena ensuite en Palestine. Vers 400, il fut ordonné évêque d’Hélénopolis en Bithynie. En 406, l’empereur Arcadius l’exila en Haute-Égypte. À son retour, en 412-413, il devint évêque d’Aspuna en Galatie. Il mourut avant 431.

Palladius a rédigé l’Histoire lausiaque vers 419-420.

Participez à la vie du site !