Mardi 22 mars 2005 — Dernier ajout jeudi 8 avril 2010

Phoebade d'Agen : Contre les Ariens (logo)Phoebade d’Agen : Contre les Ariens

Le traité Contre les Ariens réagit au « blasphème de Sirmium » de 357. Phœbade y dénonce et commente les ambiguïtés d’un credo qui sert les intérêts des ariens radicaux. Vous trouverez ici une nouvelle traduction de l’ouvrage de Phoebade d’Agen. Elle a été réalisée par Pierre Monat pour Patristique.org. Elle est accompagnée de l’édition latine du Corpus Christianorum 64.

« Phœbade, évêque d’Agen, en Gaule, a écrit un livre Contre les Ariens. On lui attribue d’autres ouvrages que je n’ai pas lus. Il vit encore aujourd’hui dans une vieillesse décrépite. » Ces lignes de saint Jérôme (Les hommes illustres 108) furent rédigées en 393. Phoebade était un nicéen convaincu. Il fut, avec saint Hilaire, l’un des rares évêques à avoir résisté aux pressions ariennes au milieu du quatrième siècle. Présent au concile de Rimini de 359, il n’y signa la profession de foi impériale qu’après l’avoir complétée en y ajoutant des explications qui en permettaient une interprétation orthodoxe.

Le traité Contre les Ariens réagit au blasphème de Sirmium publié en 357. Phœbade y dénonce les ambiguïtés d’un credo qui sert les intérêts des ariens radicaux. Ce document rédigé dans le feu de la polémique (sans doute en 357, 358) est particulièrement précieux car il explicite ligne à ligne les différentes affirmations de la profession de foi. Cliquez pour télécharger.

Source :

Foebadi Aginnensis, Liber contra Arrianos, cvria et stvdio, R. Demeulenaere, Corpvs Christianorvm, Series Latina LXIV, Brepols 1935.

Participez à la vie du site !