Tertullien

Confronté aux thèses de Marcion qui séparait le Dieu de l’ancien et du nouveau Testament, ainsi qu’à celles du gnostique Valentin qui interprétait les Écritures au gré de ses élucubrations, Tertullien († après 220) s’est rendu compte que la référence aux textes scripturaires demeurait insuffisante si l’on souhaitait vaincre les hérésies, aussi a-t-il recours au concept juridique de « prescription » pour vaincre les adversaires de l’Église.