Grégoire de Nysse
Lundi 17 mai 2004 — Dernier ajout vendredi 7 mai 2010

Commentaire de la réfutation de la profession de foi d’Eunome

Pour une nouvelle lecture de l’ouverture de cette oeuvre

L’article suivant : « Introduction ou liminaire ? Pour une nouvelle lecture de Grégoire de Nysse, « Réfutation de la profession de foi d’Eunome », § 1-19 » a fait l’objet d’une communication lors du IXe Congrès international sur saint Grégoire de Nysse. Cette assemblée s’est déroulée à Athènes les 7-12 septembre 2000. Les actes sont parus sous le titre : Jesus-Christ in St. Gregory of Nyssa’s Theology, Athènes 2005.

Michel Jan Van Parys et Bernard Pottier se sont intéressés de près à la Réfutation de la profession de foi d’Eunome. Ils s’accordent à reconnaître dans l’introduction de l’ouvrage de Grégoire de Nysse (§ 1-19) une réflexion construite sur la distinction théologie/l’économie. Dans cet article, nous nous demandons si une autre lecture de ce passage ne serait pas possible, plus fidèle, selon nous, à la pensée du Nysséen. Cette lecture nous amènera à nous interroger sur le texte scripturaire qui sert de référence chez Grégoire de Nysse. Est-ce Mt 28, 19 comme le laisse entendre Michel Jan Van Parys ou bien est-ce un autre verset biblique qui jouerait ici ce rôle déterminant. Cliquez pour télécharger

Summary :

Michel Jan Van Parys and Bernard Pottier were highly interested in the Refutation of the Profession of Faith by Eunome of Gregory of Nyssa. Both found in accordance with each other, they acknowledge in Gregory’s introduction to his book a reflection over the distinction between theology-economy. This analysis doesn’t seem to agree with St. Gregory’s thought. The suggestion made in this passage is to acknowledge a preface to the Refutation of Eunome in which Gregory presents a synopsis of authentic Christian faith. This approach has led us to discover that Gregory’s ultimate reference to the Scriptures, as he professed faith to the Holy Trinity, is less a baptismal command (Mt 28, 19) than a confession of faith to Jesus Christ, the way, thruth, life (Jn 14, 6).