Dimanche 17 juin 2007 — Dernier ajout vendredi 9 avril 2010

Grégoire de Nysse : À Simplicius

Ce traité, sans doute postérieur au concile de Constantinople de 381, défend la divinité du Fils et de l’Esprit.

Cliquez pour télécharger l’édition bilingue. Vous trouverez un commentaire de cet écrit en cliquant sur ce lien.