Lundi 21 juin 2004 — Dernier ajout vendredi 7 mai 2010

Lecture augustinienne des Psaumes

Ps 134 (135) : Louez le Seigneur !

La dernière Journée d’amitiée augustinienne a eu pour thème « Prier les Psaumes avec saint Augustin ». À cette occasion, Marcel Neusch a prononcé une conférence sur « La lecture augustinnienne des Psaumes ». Nous en publions ici le texte avec l’aimable autorisation de l’auteur.

Lecture augustinienne des psaumes

Psaume 134 (135)

Augustin trouve sa nourriture intellectuelle et spirituelle dans l’Écriture. Elle est devenue pour lui, après sa conversion, l’autorité suprême, dont il n’a cessé de scruter les sens. Avant d’aborder le psaume 134 (135) qui me servira à illustrer l’exégèse d’Augustin, je voudrais vous livrer quelques réflexions plus générales d’Augustin sur sa découverte des Écritures, et plus particulièrement des psaumes. La démarche que je vous propose comportera trois temps :

  • La découverte d’un principe d’interprétation de l’Écriture à l’école d’Ambroise ; ce principe est le suivant : la lettre tue, l’esprit vivifie (2 Co 3, 6).
  • L’illustration de ce principe à l’aide du psaume 134 : ce sera l’occasion de faire un petit exercice d’exégèse augustinienne. On verra qu’il y a ainsi plusieurs niveaux de lecture.
  • Enfin, je dirai quelques mots sur l’amplification que le Moyen Âge donnera à ce type d’exégèse en évoquant les quatre sens de l’Écriture. Cliquez pour télécharger l’article.